LE VRAI PROBLÈME DES ELECTIONS AU CAMEROUN Sur la question de la participation aux élections, voic…

6 months ago

Banner 728×90

----------> www.nchangshoeboys.org Support the Nchang shoe boys via above link as we want to exert serious incursion on the ground. Ambazonians pls forward to all friends and family on your whatsapp. Let us rise like one people one power and kick out the occupier LRC from our land. Aluta Continua # freesouhterncameroon #freeayuktabe #freepatassang --------
LE VRAI PROBLÈME DES ELECTIONS AU CAMEROUN

Sur la question de la participation aux élections, voici quelques idées:

rectangle 300×250

1- Posons nous les bonnes questions:

– Dans l’etat actuel du pays, traversé par autant de crises dont la quasi guerre civile rampante dans le NO et le SO, les élections sont elles possibles et sont elles la solution?

– N’ y a t il pas mieux à faire que d’aller a des élections sans que certaines conditions politiques, sécuritaires et humanitaires soient réunies?

Au niveau politique, un dialogue franc, inclusif, sans tabou, public et participatif…

Au niveau électoral, la réforme du système électoral pour prendre en compte les réserves de la société civile et des partis politiques de l’opposition.

Au niveau sécuritaire, la sécurisation et la stabilisation de la situation dans les zones les plus chaudes.

Au niveau judiciaire, la libération des personnes arrêtées en violation de la loi et/ou dont les charges n’ont pas été clairement établies depuis leur détention.

Au niveau humanitaire, la prise en charge des déplacés internes aussi bien du conflit de boko haram ou dans la zone anglophone.

2- Nous sommes pour de vraies élections

Nous ne sommes pas contre les élections.

Nous sommes pour de vraies élections.

Des élections inclusives, transparentes et dont les résultats auront le maximum de chances de ne pas être violemment contestées.

– Tant que certaines crises ne sont pas résolues, nous n’aurons pas tous les camerounais qui pourront participer aux élections.

– Tant que le système électoral et l’organe de gestion des élections n’aura pas été réformé, nous ne pourrons pas avoir de sérénité sur les résultats des élections.

– Tant que la situation sécuritaire sera ce qu’elle est, on aura pas un vrai déploiement des électeurs comme des candidats.

Nous pensons qu’il y a des préalables a de vraies élections.

Si on veut un changement par les élections et si on croit que c’est possible, alors, il est évident que nous devons obtenir au préalable les conditions de vraies élections.

Si on pense que l’on peut obtenir de ce gouvernement qu’il s’incline devant le résultat des urnes, alors on peut lui faire obtenir les conditions de vraies élections.

Qui peut le plus peut le moins.

3- Nous sommes pour une transition politique

Cette transition est le moyen par lequel nous pouvons refonder notre pays et éviter son implosion.

Elle comprend un dialogue national, la réécriture de la constitution, la reforme du système électoral et de nouvelles élections.

Elle n’est pas possible tant que ce régime est la. Le préalable de cette transition politique, c’est le depart de ce regime.

On peut et on doit l’obtenir par une pression populaire.

Debout Pour Le Cameroun

#TransitionPolitique

LE VRAI PROBLÈME DES ELECTIONS AU CAMEROUN

Sur la question de la participation aux élections, voici quelques idées:

1- Posons nous les bonnes questions:

– Dans l’etat actuel du pays, traversé par autant de crises dont la quasi guerre civile rampante dans le NO et le SO, les élections sont elles possibles et sont elles la solution?

– N’ y a t il pas mieux à faire que d’aller a des élections sans que certaines conditions politiques, sécuritaires et humanitaires soient réunies?

Au niveau politique, un dialogue franc, inclusif, sans tabou, public et participatif…

Au niveau électoral, la réforme du système électoral pour prendre en compte les réserves de la société civile et des partis politiques de l’opposition.

Au niveau sécuritaire, la sécurisation et la stabilisation de la situation dans les zones les plus chaudes.

Au niveau judiciaire, la libération des personnes arrêtées en violation de la loi et/ou dont les charges n’ont pas été clairement établies depuis leur détention.

Au niveau humanitaire, la prise en charge des déplacés internes aussi bien du conflit de boko haram ou dans la zone anglophone.

2- Nous sommes pour de vraies élections

Nous ne sommes pas contre les élections.

Nous sommes pour de vraies élections.

Des élections inclusives, transparentes et dont les résultats auront le maximum de chances de ne pas être violemment contestées.

– Tant que certaines crises ne sont pas résolues, nous n’aurons pas tous les camerounais qui pourront participer aux élections.

– Tant que le système électoral et l’organe de gestion des élections n’aura pas été réformé, nous ne pourrons pas avoir de sérénité sur les résultats des élections.

– Tant que la situation sécuritaire sera ce qu’elle est, on aura pas un vrai déploiement des électeurs comme des candidats.

Nous pensons qu’il y a des préalables a de vraies élections.

Si on veut un changement par les élections et si on croit que c’est possible, alors, il est évident que nous devons obtenir au préalable les conditions de vraies élections.

Si on pense que l’on peut obtenir de ce gouvernement qu’il s’incline devant le résultat des urnes, alors on peut lui faire obtenir les conditions de vraies élections.

Qui peut le plus peut le moins.

3- Nous sommes pour une transition politique

Cette transition est le moyen par lequel nous pouvons refonder notre pays et éviter son implosion.

Elle comprend un dialogue national, la réécriture de la constitution, la reforme du système électoral et de nouvelles élections.

Elle n’est pas possible tant que ce régime est la. Le préalable de cette transition politique, c’est le depart de ce regime.

On peut et on doit l’obtenir par une pression populaire.

Debout Pour Le Cameroun

#TransitionPolitique


Courtesy of… Fotso Fotso Fotso || 2018-02-15 10:16:15

The Struggle Continues

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.