UN VRAI FAUX REBELLE AMBAZONIEN DEPOSE LES ARMES!

4 months ago

Banner 728×90



Lcclc : Un chef rebelle anglophone a déposé les armes: voici comment cela s’est passé.

Ce matin là, il s’est levé du lit avec dans son âme quelque chose de différent. Il ignorait encore ce que cela présageait. Comme à l’accoutumée, il a réuni les troupes et a procédé à l’appel. Tout le monde était présent, du moins ceux qui avaient pu rentrer indem de la bataille la veille. Il ordonna à chacun de pratiquer cent pompes commando. Ils firent ensuite une traversée à la corde, puis un exercice au désarmement de l’adversaire. Alors qu’il se préparait à former les nouvelles recrues au tir à l’arme à feu, il entendit une grosse voix qui siffla à travers les branches des arbres de la forêt dont le ventre les avait gracieusement accueillis. Ils eurent d’abord peur, puis chacun se ressaisit. La voix continuait de pousser ses échos jusqu’au fond de la forêt, retentissant çà et là sur les trons et les feuillages des arbres qui lui donnaient un fond de multiples sonorités. ” chers ambazoniens, niens, niens, niens! déposez les armes zarm, zarm, zarm! Et rendez-vous, vous vous vous. Vous êtes encerclés par trois soldats, dats, dats, dats. un pasteur et un sous-préfet, fet fet fet. Ne résistez plus, plus plus plus”.
La centaine de soldats et leur chef furent pris de panique. Mais celle-ci mua vite en remords au fur et à mesure que le discours d’appel déchirait le ventre de la forêt pour toucher leur sensibilité. Et ils en furent touchés. . .

rectangle 300×250

Aussitôt, leurs villages brûlés, leurs frères assassinés, leurs sœurs et leurs mères violées par l’armée n’avaient plus aucun sens pour leur chef. Il décida de se rendre. Il ordonna à l’un de ses éléments d’apporter son sac à vêtements. Il y’avait là une jolie tchaca bleue qu’il avait acheté pour le jour où il se rendrait à l’armée. Ce jour était arrivé. Il ôta sa tenue de combat et enfila sa tchaca après avoir enfilé un pantalon jean et un T-SHIRT violet démembré. Il prit ensuite son petit sac bandoulière qu’il passa autour de son torse, puis, laissant derrière lui ses soldats, il alla sur la route les appeler à se rendre, comme ci, virgule, il ne savait plus où les trouver point.

Voilà comment çà s’est passé 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣. L’appel du sous-préfet était convaincant 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣. Que le régime Biya continue de croire qu’il résoudra se problème par la farce. Une bande de bouffons assoiffés de sang. Chouaaaagne!!!!

Kand Owalski

source

The Struggle Continues

10 thoughts on “UN VRAI FAUX REBELLE AMBAZONIEN DEPOSE LES ARMES!”

  1. Il ne faut pas se décourager des Francophones, leur attitude est simplement le résultat de 36 ans de zombification. Le travail de dézombification ne sera jamais facile et ne se fera jamais en un claquement de doigt ! Mais il faudra continuer le travail, c'est ça la résistance !

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.